Chroniques de l’Après-Monde

Depuis que sa famille et ses amis ont été décimés par un virus mortel, la jeune Casca mène une existence solitaire dans la station souterraine qui l’a vue naître. Son quotidien est rythmé par les réparations des machines qui la maintiennent en vie. Mais une fillette ne peut entretenir seule un immense abri prévu pour accueillir des centaines d’habitants. Les unes après les autres, les machines finissent par tomber en panne.Le jour où le système de survie lâche à son tour, Casca n’a plus le choix : elle doit abandonner la station…

Le problème, c’est qu’en surface le monde n’est plus qu’un désert aride depuis que les pluies de bombes nucléaires ont rasé les villes et irradié les sols.

Du moins, c’est ce qu’on a toujours raconté à Casca…

Quelques avis

  • Une dystopie étonnante et différente de ce que j’ai pu lire jusqu’à maintenant. Ce roman est écrit sous la forme d’un journal intime et donc à la première personne, on suit Casca, ses pensées, ses idées, ses peurs… Un véritable coup de cœur pour moi.

    Avis Fnac.com
  • Après les deux excellents romans de la série « Les Royaumes Ephémères », Geoffrey Claustriaux nous emmène dans un tout nouvel univers, riches en aventures et émotions. Un livre fort, prenant, qui ne se contente pas de divertir avec une histoire pleine de rebondissement, mais qui nous amène également à réfléchir sur notre propre condition. Divertissant et intelligent… Que demander de plus ?

    Avis Amazon.fr

Actus récentes